les compagnies franco-burkinabé-e-s

Compagnie Zouak

Compagnie Les Grandes Personnes

 

 

 

Respectueuses de la tradition, elles confrontent les matériaux et les pratiques de nos deux continents : masques,  statuettes,   figurines,   marionnettes à gaine de tradition populaire,  danses et  musique…


 

Les Grandes personnes (Aubervilliers/Boromo)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Grandes Marionnettes de Boromo ne sont qu'une des nombreuses familles des Grandes Personnes, un collectif né en 1998 installé en France à Aubervilliers et au Burkina Faso. Au centre de leur travail, le souci d’inscrire les arts plastiques au cœur de la vie urbaine.

La compagnie Les Grandes Personnes d’Afrique, Grandes Marionnettes de Boromo regroupe sur le mode associatif une trentaine de personnes parmi lesquelles figurent des corps de métier aussi divers que forgerons et sculpteurs, marionnettistes, peintres en enseigne, tailleurs, vanniers, musiciens, danseurs et comédiens.

Les marionnettes géantes de leurs parades sont fabriquées sur place à partir de matériaux locaux : banco (terre crue) de termitière, sacs de ciment de récupération, bouteilles vides, bouillie de petit mil, vannerie et paniers, calebasses, fers à béton, chambres à air découpées, pagnes, fleur de coton.

 

La Compagnie des Grandes Personnes d’Afrique tourne depuis 2003 dans toute l’Afrique de l’Ouest et a animé plusieurs villes d’Europe.

 

La Compagnie ZOUAK

La compagnie Zouak propose  des expositions spectacles, espaces de découverte pluridisciplinaire de l'univers marionnettique ; des interventions pédagogiques ouvertes à un large public sous forme d'ateliers de théâtre et de marionnettes, d'ateliers d'écriture, de répétitions et de représentations de saynètes et travaille actuellement sur sa dernière création,  "Le Crépuscule des temps anciens",  est  un spectacle Franco-Burkinabé adapté du roman de Nazi Boni (masques, marionnettes, musique et danse). Il s’agit d’une rencontre entre le masque burkinabé et la marionnette à gaine de tradition populaire européenne. Il est crée en France et au Burkina Faso. Il a été joué pour la première fois en septembre 2011 au Festival International de la Marionnette de Charleville Mézières.

 

Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz, 2008
Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz, 2008

Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, province des Balés, Burkina Faso.

press to zoom
Sorite de masque des "Grandes Personnes " à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz 2008.ince
Sorite de masque des "Grandes Personnes " à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz 2008.ince

Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso.

press to zoom
Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz, 2008.p
Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz, 2008.p

Sortie des masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso

press to zoom
Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz, 2008
Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, Burkina Faso - Photo jpeg A.Bednarz, 2008

Sortie de masques des "Grandes Personnes" à Boromo, province des Balés, Burkina Faso.

press to zoom
1/6

Boromo, préfecture, mais aussi capitale des éléphants, est située à mi-chemin entre Ouagadougou et Bobo Dioulasso. Cette petite ville est essentiellement animiste. Les Kô, dont c’est le territoire, cohabitent avec de nombreuses ethnies : les Bwaba, les Nouna, les Samo, les Dafing, les SIssola, les Kassela et les Lela. La région est familière des cérémonies coutumières telles que les grandes funérailles, la fête des moissons.. Les masques sortent et protègent…

© Anita Bednarz 2020