marionnettes contemporaines

Petit titre

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

A la fin du siècle dernier et en ce début du 21ème, au Burkina Faso (Haute-Volta), Masques,  marionnettes, fétiches, effigies, poupées, statues… accompagnent toujours  les hommes au cours de nombreuses cérémonies de la vie quotidienne qui se réinventent  dans un cadre semi-traditionnel, mystique, resté en partie secret et sacré dans lesquelles nous avons glané nos matériaux.

 

De nouveaux masques et de nouvelles marionnettes sont régulièrement introduits dans le répertoire ; de nouvelles formes témoignent du changement de  société dans cette Afrique de l’Ouest aux frontières poreuses. Les masques sacrés, de plus en plus présents dans le théâtre traditionnel  africain perdent leur caractère religieux et acquièrent une nouvelle vie dans le cadre  des danses de masques et de marionnettes. Certaines créations  évoquent à la fois le masque et la marionnette  et dans la mesure où les spectacles mettent en scène des petites marionnettes à gaine, articulées ou non, des marionnettes habitables de grande taille, des marionnettes castelets articulées et des masques (Mali), il serait parfois plus juste de parler d’objets théâtraux que de marionnettes.

 

Des personnages de bois aux membres articulés, tenus par un manche unique ou plusieurs brins de bois, voire de ficelles, fils de fer  fabriqués  de diverses matières : calebasses, noix de coco, herbes, paille, laine,  papier, argile, banco, plastique, vannerie, fer,  os,  tissus,  cauris, capsules de bouteilles, produits de recyclage…des figurines côtoient ici un Guignol africain, là une cousine de tradition occidentale à gaine, ailleurs des marionnettes géantes, des masques, des danseurs, des musiciens …

 

Le répertoire semble peu puiser   dans  la littérature orale. Le grand texte « Le Crépuscule des Dieux », fondateur au Burkina, a été mis à l’honneur par une compagnie franco-burkinabé (Zouak). Des adaptations locales des textes de La Fontaine, Molière, Shakespeare…, de Guignol… alimentent les spectacles. Des écritures collectives dessinent les parades des marionnettes géantes (Les Grandes Personnes). Plus modestement et plus fréquemment en milieu paysan, les marionnettes  véhiculent des messages éducatifs, sanitaires.

© Anita Bednarz 2020